Glendale

Roadtrip ouest américain #1 : en route pour Los Angeles !

Pour l’√©t√© 2023, nous avons planifi√© un voyage qui nous faisait r√™ver depuis des ann√©es. Depuis que l’on avait fait un roadtrip en Californie en 2015, nous n’avions qu’une seule envie : partir √† la d√©couverte de l’ouest am√©ricain. Et apr√®s plusieurs mois de pr√©paration, le moment du grand d√©part est enfin arriv√©. Et comme pour le roadtrip en Californie, je vais vous le raconter journ√©e par journ√©e. C’est parti pour la grande aventure avec le voyage jusqu’√† Los Angeles qui sera la ville de d√©part de ce voyage.

√Čtape 1 : se rendre √† Copenhague.

C’est donc le vendredi 25 ao√Ľt vers 17 heures que nous prenons la route en direction de l’a√©roport Paris Charles de Gaulle. Notre avion, que nous avons r√©serv√© aupr√®s de Scandinavian Airlines, est pr√©vu pour 20h05. Nous arrivons donc √† l’a√©roport et partons d√©poser nos bagages. Premier probl√®me : notre escale √©tant d’une nuit √† Copenhague, nous souhaitons r√©cup√©rer nos bagages √† Copenhague, ce qui semble surprendre la personne au guichet.

Finalement, elle nous enregistre sur nos deux vols et nous permet de récupérer nos valises à Copenhague comme nous le désirions. Ce sera à nous de les enregistrer le lendemain pour le tronçon Copenhague-Los Angeles.

Notre vol pour Copenhague a finalement 15 minutes de retard et ne d√©colle qu’√† 20h20 heures. Nous arrivons √† Copenhague aux alentours de 21h55 et r√©cup√©rons, comme convenu, nos bagages dans la foul√©e.

Coucher de soleil depuis l'avion

Pour la nuit√©e, nous avons r√©serv√© une chambre au Comfort H√ītel, en face de l’a√©roport. Nous n’avons qu’√† traverser la rue face au terminal 3 pour y arriver. La chambre est standard mais suffisante pour une bonne nuit de repos. L’accueil √† la r√©ception a √©t√© au top.

Aéroport de Copenhague

Si vous √™tes curieux de d√©couvrir Copenhague, n’h√©sitez pas √† faire un tour sur mes articles d√©di√©s √† cette capitale que j’adore.

√Čtape 2 : d√©coller pour Los Angeles

Le lendemain 6h45 : le r√©veil sonne. Nous rangeons nos affaires et nous nous pr√©parons √† quitter l’h√ītel apr√®s une nuit pas si reposante. L’adr√©naline du vol et la peur de ne pas entendre le r√©veil m’a fait passer une nuit o√Ļ je me suis beaucoup r√©veill√©.

Nous laissons notre chambre √† 7h30. Notre vol est pr√©vu pour 9h35 ce qui nous laisse deux heures pour nous occuper des bagages et passer la s√©curit√©. Nous partons enregistrer nos bagages, toujours avec Scandinavian Airlines mais nous ne pouvons pas le faire seuls aux bornes. Nous devons passer par une h√ītesse qui nous pose quelques questions avant d’apposer un tampon “checked USA” sur nos cartes d’embarquement.

Quelques minutes nous suffisent pour passer la s√©curit√© puis nous arrivons devant notre porte pour attendre l’embarquement. Il a finalement lieu avec un peu d’avance et nous d√©collons √† 9h32.

Le vol se passe bien m√™me si quelques turbulences se sont invit√©es au voyage environ une demi-heure apr√®s le d√©but du vol. Nous avons profit√© des films propos√©s par la compagnie (pas mal de choix niveau films mais un catalogue de s√©ries assez ridicule) ainsi que du repas, qui n’√©tait pas excellent sans √™tre mauvais. Notre vol dure finalement 10h50 au lieu des 11h10 pr√©vues et c’est √† 11h25, heure locale, que nous atterrissons √† Los Angeles.

repas avec Scandinavian Airlines

√Čtape 3 : passer la douane

Une fois sortis de l’avion, nous arrivons rapidement au moment peu appr√©ci√© du passage de la douane. Nous y resterons environ une heure avant de passer devant un monsieur pas franchement souriant mais qui nous laisse, Mademoiselle L et moi, passer ensemble. J’ai le droit √† deux questions : qu’est-ce qu’on vient faire aux √Čtats-Unis et combien de jours nous restons. Puis, on passe √† la photo, aux v√©rifications des empreintes et le tour est jou√©.

Vous stressez √† l’id√©e de passer la douane aux √Čtats-Unis ? Je vous donne tous mes conseils dans un article d√©di√©.

Nous partons ensuite r√©cup√©rer nos bagages, heureux d’√™tre officiellement entr√©s sur le territoire am√©ricain.

√Čtape 4 : r√©cup√©rer notre voiture de location

Une fois nos valises r√©cup√©r√©es, nous devons rejoindre notre agence de location de voiture. Pour ce voyage, nous sommes pass√©s par Alamo et j’avais vu sur internet, avant de partir, qu’√† l’a√©roport de Los Angeles, il fallait prendre une navette qui r√©cup√©rait les clients et les emmenait √† l’agence. Sauf que, difficile de trouver la navette √† cause d’une signalisation pas tr√®s claire dans l’a√©roport. Heureusement, gr√Ęce √† une personne qui travaillait √† l’a√©roport, nous avons finalement r√©ussi √† nous rep√©rer et √† r√©cup√©rer la navette pour rejoindre les bureaux d’Alamo.

Ariel, la personne d’Alamo, nous a pr√©par√© les papiers et nous avons √©t√© surpris de voir que nous allions pouvoir choisir notre voiture parmi toutes celles du parking qui √©taient de la cat√©gorie que nous avions choisi, √† savoir un Mid SUV. Nous choisissons finalement une Chevrolet TrailBlazer qui sera notre fid√®le alli√©e de ce voyage.

kilomérage Chevrolet Trailblazer

√Čtape 5 : conduire √† Los Angeles et rejoindre notre h√ītel

Pas de temps √† perdre, nous allons imm√©diatement prendre la route pour rejoindre notre h√ītel qui n’est pas si loin (une quarantaine de kilom√®tres √† faire). Mais il faut s’adapter √† un v√©hicule automatique, aux r√®gles de circulation aux √Čtats-Unis et √† la joie des autoroutes √† 6 ou 7 voies de Los Angeles.

D√©couvrez les sp√©cificit√©s de la conduite aux √Čtats-Unis pour vous adapter facilement et profiter des routes am√©ricaines.

Sur la route, les embouteillages sont de rigueur mais, comme il y a 8 ans, je trouve que globalement, les am√©ricains sont plus calmes au volant que les fran√ßais, ce qui fait que cette premi√®re exp√©rience de conduite se passe plut√īt bien.

Nous arrivons sur les coups de 15 heures au Glendale H√ītel, l’h√ītel de Glendale que nous avons choisi pour passer la nuit. Notre objectif √©tait simplement d’√™tre √† la sortie de Los Angeles pour pouvoir partir le lendemain vers Las Vegas. La chambre est tr√®s simple mais assez grande avec un salon √† part. Un parking est propos√© pour 15 $ la nuit.

√Čtape 6 : faire des provisions pour la route

Cette premi√®re journ√©e est aussi l’occasion de faire nos premi√®res courses du voyage et de constater √† quel point les prix ont augment√© par rapport √† notre dernier s√©jour aux √Čtats-Unis, en particulier tout ce qui concerne les fruits et les l√©gumes. C’est bien simple, d√®s que l’on regarde autre chose que les pommes et les bananes, les prix grimpent tr√®s vite (coucou les raisins √† 8$).

En plus de prendre de quoi manger, nous faisons aussi le stock de bouteilles d’eau et d√©couvrons qu’en Californie, il y a une taxe suppl√©mentaire sur les boissons et m√™me sur l’eau, de 0,10 cts par bouteille.

Nous faisons √©galement une balade dans le quartier autour de notre h√ītel; histoire de rester √©veill√©s pour combattre le d√©calage horaire. C’est l’occasion de profiter du paysage avec palmiers, carrefours, feux tricolores et lyc√©es typiquement am√©ricains, une chouette carte postale.

Glendale

Nous arrivons finalement √† tenir jusqu’√† 20 heures avant d’aller nous coucher pour prendre des forces pour la journ√©e suivante et le vrai d√©but de ce roadtrip dans l’ouest am√©ricain.

Mica√ęl Ribeiro

Cr√©ateur et r√©dacteur du blog Mika's Happy Journey, je voyage depuis plus de 10 ans dans toute l'Europe et aux √Čtats-Unis et je partage ici mes exp√©riences, mes adresses pr√©f√©r√©es et mes conseils.

View stories

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d