Advertisment

Roadtrip ouest américain #7 : une journée presque parfaite à Bryce Canyon

Zion a été le premier grand parc national que nous avons visité lors de ce roadtrip dans l’ouest américain et c’est déjà l’heure de vous parler du deuxième : Bryce Canyon. Avec ses roches aux couleurs ocres et ses formations rocheuses très caractéristiques, il me tardait de découvrir cet endroit qui était l’une des étapes de ce voyage que j’attendais le plus. C’est parti pour le récit de notre journée presque parfaite à Bryce Canyon.

Présentation de Bryce Canyon

Bryce Canyon est un parc national des États-Unis situé en Utah. Avec ses 145 km2, il est connu pour ses formations géologiques appelées les hoodoos. Il s’agit de roches de couleur rouge et ocre en forme de cheminée. Bryce Canyon se trouve à environ 2 500 mètres d’altitude et se situe à 2 heures de route de Zion. Si vous le visitez en été, il peut donc y faire un peu froid alors prenez de quoi vous couvrir, ce serait dommage de tomber malade !

En route pour Bryce Canyon !

Après les fortes pluies de la veille, nous avions espoir que cette nouvelle journée serait différente pour pouvoir profiter de Bryce Canyon. À notre réveil, le temps est calme mais couvert. Après un rapide petit déjeuner, nous prenons la route vers le parc. Il ne nous faut qu’un petit quart d’heure pour atteindre Bryce Canyon Village, la ville artificielle qui se situe juste avant l’entrée de Bryce Canyon. Mais pendant ces quelques kilomètres, il se passe deux choses :

  • On doit s’arrêter en plein milieu de la route pour laisser une famille de dindons traverser.
  • On voit qu’en altitude, il y a un gros brouillard qui pourrait bien nous embêter pour découvrir le parc.

Une fois arrivés à Bryce Canyon Village, il ne nous faut que quelques minutes pour atteindre l’entrée officielle du parc.

Quel est le prix d’entrée pour Bryce Canyon ?

Comme à Zion, l’entrée de Bryce Canyon est matérialisée par de petites cabanes en bois où se trouve un ranger. Ce dernier est là pour recevoir votre paiement, vous donner un plan du parc et répondre à d’éventuelles questions.

Tout comme Zion, l’entrée du Bryce Canyon coûte 35 $ pour une voiture, peu importe le nombre de passagers. Le Pass America The Beautiful est accepté et vous pouvez l’acheter à l’entrée si vous comptez visiter plusieurs parcs nationaux (il coûte 80 $ et est valable 12 mois).

panneau Bryce Canyon

Comment se déplacer dans Bryce Canyon ?

Tout comme Zion (je vais décidément beaucoup la répéter cette phrase), la navigation dans Bryce Canyon se fait en voiture et en navette.

Toute la partie de Bryce Amphitheater n’est accessible qu’en navette de début avril à fin octobre. C’est la partie où se trouve la majorité des points de vues et des randonnées (Bryce Point, Sunrise Point, Navajo Loop Trail…). Pour y accéder, il faut donc stationner au Visitor Center ou (si vous ne trouvez pas de place), revenir à Bryce Canyon Village et vous y garer.

Le système de navettes est bien pensé et très facile à comprendre, que vous soyez garé au Visitor Center (c’est l’arrêt n°6 de la navette) ou à Bryce Canyon Village (arrêt N°1). Elles circulent de 8h à 18h (20h en été), passent toutes les 15 minutes et sont gratuites.

une route avec des arbres et de l'herbe à Bryce Canyon

Une route panoramique (Scenic Drive) d’une vingtaine de kilomètres est accessible en voiture avec de nombreux points de vue. Toutefois, je n’en parlerais que dans le prochain article.

Que faire à Bryce Canyon ?

Nous sommes entrés dans Bryce Canyon vers 9h20 un samedi matin et il restait encore pas mal de places dans le parking du Visitor Center. Le ciel est enfin bleu et le soleil fait timidement son apparition (et on l’encourage très fort dans nos têtes). Une fois garés et avec notre plan du parc en main, nous avons commencé à regarder ce que nous allions faire et c’est justement ce que je vais vous détailler.

Powered by GetYourGuide

Bryce Point

Nous avons récupéré la navette au Visitor Center (arrêt n°6) pour aller en direction de Bryce Point. Sur le chemin, on admire cette nature verdoyante mais on remarque aussi que, même si le soleil perce, le brouillard reste très présent et nous craignons de ne rien voir du paysage.

Nous descendons à Bryce Point (arrêt n°8) et constatons que tout est très bien aménagé. Il y a un chemin accessible au bord des falaises et plusieurs points de vue pour avoir une vue totale sur les hoodoos. Malheureusement, le brouillard est encore bien présent et cache une grande partie du paysage. Après coup, en regardant les photos, je trouve quand même que ça apporte un petit quelque chose à l’atmosphère.

Rim Trail

Nous décidons de faire preuve d’optimisme : le brouillard va se dissiper, ce n’est qu’une question de temps. Et pour patienter, nous choisissons de parcourir la Rim Trail jusqu’au prochain point de vue, plutôt que de reprendre la navette.

La Rim Trail, c’est ce chemin qui longe les falaises et qui va jusqu’aux autres lieux incontournables de Bryce Canyon. C’est un chemin de terre plutôt tranquille qui est parfois très près du bord et qui parfois passe au milieu des arbres. L’endroit est très apaisant, on profite de la nature et on aperçoit nos premiers chipmunks (ou tamias en français) qui vont rythmer notre journée.

La distance entre Bryce Point et notre prochain point de vue est de 2,4 kilomètres et c’est presque tout le temps plat. Petit à petit, le brouillard se dissipe ce qui nous laisse le temps d’admirer un peu le paysage jusqu’à ce qu’un autre nuage prenne la relève. Mais nous sommes confiants, le brouillard est de moins en moins épais.

Inspiration Point

Nous arrivons à notre deuxième point de vue : Inspiration Point. Et malgré toute notre bonne volonté, le brouillard a gagné. Nous n’avons pratiquement rien vu du paysage. Nous étions en plein cœur d’un gros nuage cotonneux. On comprend donc qu’on ne peut pas profiter des points de vue qui sont le plus en hauteur et décidons de redescendre. Mais nous aurons notre revanche…

Sunrise Point

À Inspiration Point, nous décidons de reprendre la navette (arrêt n°9) pour aller jusqu’à Sunrise Point (arrêt n°13). Vous l’aurez deviné à son nom, c’est un lieu très apprécié pour ceux qui veulent admirer un lever de soleil. Pour nous, il s’agit du point de départ d’une randonnée mais surtout notre premier point de vue sans brouillard.

Comme nous sommes redescendus en altitude, nous sommes passés en dessous des nuages et pouvons admirer ces colonnes de roches rouge à perte de vue (et prendre enfin de jolies photos de ce qu’on a sous les yeux).

Queen’s Garden Trail et Navajo Loop

Depuis Sunrise Point, nous décidons de nous lancer dans la randonnée Queen’s Garden Trail. Il s’agit d’une balade de 2,9 km aller-retour mais nous avons décider de la coupler avec une autre randonnée appelée Navajo Loop. On obtient un tracé qui forme une boucle de 5 km.

Queen’s Garden Trail est la randonnée la plus accessible pour descendre dans l’amphithéâtre de Bryce Canyon avec environ 150 mètres de dénivelé. C’est aussi une promenade plutôt fréquentée : on peut voir depuis le point de départ de la randonnée les gens qui descendent ou qui remontent.

La balade est vraiment agréable : on descend par de petits chemins qui serpentent entre les hoodoos, on passe de petites portes creusées à même la roche et on croise plein de chipmunks qui ont l’air plutôt habitués aux visiteurs.

Une fois au cœur de l’amphithéâtre, le paysage évolue et est plus vert, même si les roches rouges sont toujours les stars de la balade. On décide de faire un petit crochet par le fameux hoodoo appelé Queen Victoria qui imite la reine Victoria de profil (ayez un peu d’imagination s’il vous plaît).

Nous en profitons pour faire un pique-nique juste à côté de ce rocher avant de repartir pour la suite de la randonnée. C’est relativement plat jusqu’à ce qu’on arrive à l’embranchement avec Navajo Loop. Ici, nous avons deux possibilités pour remonter jusqu’à Sunset Point :

  • Passer par la partie ouest qui se nomme Wall Street et qui présente une remontée magnifique dans un canyon étroit
  • Passer par la partie est qui s’appelle Two Bridges avec deux ponts naturels

Nous choisissons de passer par Wall Street. La début de la remontée est tranquille mais rapidement, ça tire un peu. Et le clou du spectacle vient juste après quand le chemin devient une série de lacets et que vous avez l’impression que vous n’arriverez jamais tout en haut. Mais la vue depuis le haut de Wall Street est impressionnante.

Attention : le passage par Wall Street est souvent bloqué. Le lendemain de notre passage à Bryce Canyon, une forte pluie a entrainé des coulées de boue. Quand c’est comme ça, il faut alors passer par Two Bridges.

Pour vous donner un ordre d’idée, nous avons commencé la randonnée Queen’s Garden Trail à 12h10 pour la terminer, après la remontée via Navajo Loop à 15h00 avec un temps de pause déjeuner de 20 à 30 minutes.

Sunset point

Après notre randonnée, nous arrivons sur le point de vue Sunset Point qui correspond à l’arrêt n°11 de la navette. Comme son nom l’indique, c’est l’endroit à ne pas louper pour profiter d’un beau coucher de soleil. Nous ne l’avons pas expérimenté mais la vue sur l’amphithéâtre de Bryce Canyon est tout de même incroyable même en pleine journée.

Inspiration point (encore)

On ne vous avait pas dit que nous aurions notre revanche ? De Sunset Point, nous décidons de retourner à Inspiration Point. On reprend la navette mais il faut refaire une boucle entière pour retourner à Inspiration Point. On en profite pour faire un court arrêt au Visitor Center et on repart jusqu’à l’arrêt n°9.

Et cette fois-ci, on en prend plein les yeux. Je pense qu’Inspiration Point est l’endroit où on se rend le plus compte que les hoodoos sont alignés comme des aiguilles. La vue est incroyable et on ne regrette pas d’être revenus.

Mais on aperçoit au loin quelques nuages menaçants. Puis on commence à entendre le tonnerre gronder. On a juste le temps de le dire et de redescendre jusqu’à l’arrêt de la navette qu’il commence à pleuvoir des cordes. Heureusement, la navette arrive rapidement mais les pauvres visiteurs des arrêts suivants ne peuvent pas monter car tout le monde a eu la même idée que nous.

Alors que nous avions prévu de retourner à Sunset Point pour le coucher du soleil, nous comprenons vite que nos projets tombent à l’eau (haha) et que c’est sur cette note humide que nous allons rentrer à notre hébergement.

En plus de toutes les choses présentées dans cet article, vous pouvez aussi découvrir la Scenic Drive de Bryce Canyon. Le prochain article du blog y sera, en partie consacré.

Où dormir quand on visite Bryce Canyon ?

Tout comme pour Zion, trouver un hébergement pour Bryce Canyon n’est pas chose aisée. Toutefois, j’ai eu beaucoup moins de mal à me décider pour ce logement.

Pour dormir près de Bryce Canyon, il y a plusieurs solutions :

  • Si vous avez le budget et que vous y trouvez de la place, vous pouvez dormir à The Lodge at Bryce Canyon qui est le seul hébergement à l’intérieur parc.
  • Juste à l’extérieur, à Bryce Canyon City, vous trouverez aussi plusieurs chaines d’hôtels. Dans notre cas, les tarifs que nous avions étaient plutôt élevés et les hébergements n’étaient pas si bien notés que ça.
  • Les villes voisines : Tropic (16 km du parc), Cannonville (24 km du parc), Panguitch (37 km du parc) et Hatch (39 km du parc)… Au-delà, ça commence quand même à faire loin…

De notre côté, nous avons trouvé notre logement à Tropic. Il s’agit du Bybee’s Steppingstone Motel, un motel très correct pour son prix avec des chambres tout confort. Cet hébergement avait beaucoup d’avis positifs et nous le validons totalement. Il est par contre très petit (seulement 7 chambres) donc il se remplit rapidement.

Nous avons adoré nous balader dans la ville de Tropic qui est assez petite. Nous avons croisé des biches en liberté, nous nous sommes baladés dans les rues de la ville et chaque personne que nous croisions nous gratifiait d’un “Hi” avec un grand sourire. Nous avons même été jusqu’au lycée de la ville pour admirer un vrai bus scolaire américain. Bref, nous gardons un excellent souvenir de ce motel et de cette petite ville.

Où manger près de Bryce Canyon ?

La bonne adresse de ce guide se trouve, comme notre hébergement, à Tropic : il s’agit de Rustler’s Restaurant. Il n’y a pas énormément de choix dans la ville et le bâtiment de ce resto fait aussi office de boutique pour dépanner.

La carte propose pas mal de plats typiques des restaurants américains : viandes grillées, sandwichs, plats mexicains, pâtes… Pour ma part, j’ai opté pour des quesadillas au poulet délicieuses mais mon assiette aurait sans problème pu nourrir la table voisine. Heureusement, j’ai emporté le reste et cela m’a servi de pique-nique pour la randonnée Queen’s Garden Trails (ne sous-estimez jamais le goût d’une quesadilla froide après une bonne marche). Mademoiselle L. a opté pour des pâtes sauce Alfredo qu’elle a trouvées très bonnes.

assiette de quesadillas au poulet

Notre avis sur cette journée à Bryce Canyon

J’ai adoré cette découverte de Bryce Canyon. On peut dire que la journée a été riche en émotions car le matin même, j’ai bien cru que le brouillard allait nous empêcher de profiter du parc. Bryce Canyon est pour nous une étape incontournable pour toute personne désireuse de faire un roadtrip dans l’ouest américain. Et comme vous l’aurez surement compris, cette journée presque parfaite à Bryce Canyon a simplement été écourtée à cause de la pluie et de l’orage. Mais cela reste tout de même un excellent souvenir.

Micaël Ribeiro
Micaël Ribeiro
Créateur et rédacteur du blog Mika's Happy Journey, je voyage depuis plus de 10 ans dans toute l'Europe et aux États-Unis et je partage ici mes expériences, mes adresses préférées et mes conseils.

Autres articles

Plus d'articles

Roadtrip ouest américain #6 : que faire entre Zion...

Après une journée incroyable passée dans le parc de Zion, il est temps de...

Roadtrip ouest américain #5 : notre coup de cœur...

https://www.youtube.com/watch?v=Bq9OOs8pchc Nouvelle étape dans notre roadtrip dans l'ouest américain ! Après une journée sous la...

Roadtrip ouest américain #4 : on visite Valley of...

https://www.youtube.com/watch?v=Bq9OOs8pchc Après deux jours entiers passés à Las Vegas, il est temps de partir en...

Visiter Tallinn à Noël : la pépite balte

Le mois dernier, je publiais mon article sur ma découverte d'Helsinki à Noël mais...

Visiter Helsinki à Noël : pour une atmosphère douce

Après avoir découvert Oslo et Stockholm à la période de Noël, il était évident...

Roadtrip ouest américain #3 : que voir à Las...

https://www.youtube.com/watch?v=Bq9OOs8pchc Après une journée passée sur la route entre Los Angeles et Las Vegas, nous...

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.