saint jean pied de port

Les plus beaux villages de France au pays basque : Saint-Jean-Pied-de-Port, Ainhoa et la Bastide-Clairence

Dans un précédent article, je vous ai parlé du village d’Espelette, connu pour le célèbre piment du même nom et je vous ai conseillé de profiter de votre passage dans le coin pour visiter d’autres villages basques comme Saint-Jean-Pied-de-Port, Ainhoa ou encore La Bastide-Clairence. C’est donc l’occasion idéale de vous les présenter et de vous expliquer pourquoi ils méritent le détour.

Saint-Jean-Pied-de-Port, Ainhoa et La Bastide-Clairence, classés parmi les plus beaux villages de France

Est-ce que vous connaissez les plus beaux villages de France ? Il s’agit d’une association qui, comme son nom l’indique, recense les plus beaux villages de France. Au moment de l’écriture de cet article, il y en a 172 répartis dans 70 départements. Et au pays basque, il y en a plusieurs dont Saint-Jean-Pied-de-Port, Ainhoa et La Bastide-Clairence.

Saint-Jean-Pied-de-Port, le village étape vers Compostelle

Situé à une soixantaine de kilomètres de Saint-Jean-de-Luz et tout proche de l’Espagne, Saint-Jean-Pied-de-Port est un village basque typique avec une longue histoire. Sa position privilégié proche de la frontière a entrainé la construction d’une forteresse encore présente aujourd’hui. C’était aussi la toute dernière étape française sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Aujourd’hui, le village est très apprécié pour son architecture et son environnement pyrénéen.

Après une heure de route depuis Saint-Jean-de-Luz, nous sommes arrivés dans le village et avons choisi la facilité en nous garant à la sortie de la ville, sur le parking gratuit tout près de la salle de réception Jaï-Alaï. Il nous a ensuite fallu moins de 10 minutes pour revenir au cœur du village.

Si vous avez déjà vus des photos de Saint-Jean-Pied-de-Port sur internet, vous reconnaîtrez certainement le vue depuis le pont qui permet de traverser la Nive.

En rentrant un peu plus dans le village, nous arrivons sur la rue centrale, pavée, avec ses habitations typiques où se mélangent boutiques, cafés et restaurants. Tout en haut, nous tombons sur la Porte de l’Espagne.

Saint-Jean-Pied-de-Port aurait pu nous enchanter davantage si nous n’étions pas arrivés dans le village pendant un enterrement. L’ambiance n’était pas aussi joyeuse qu’elle aurait pu l’être, d’autant plus que le ciel devenait de plus en plus nuageux. Mais les différents points de vue sur le village avec la montagne en arrière-plan sont tout de même à ne pas manquer.

Ainhoa, village basque typique

À une vingtaine de kilomètres de Saint-Jean-de-Luz et à quelques kilomètres de la frontière espagnole se trouve Ainhoa. Nous y sommes allés juste après avoir visité Espelette, en toute fin de journée.

Ainhoa est beaucoup moins touristique qu’Espelette ou que Saint-Jean-Pied-de-Port mais le village a un charme particulier que j’ai beaucoup apprécié. C’est sans difficulté que nous nous sommes garés dans le parking du village vers 19h. Il n’y avait littéralement personne dans les rues. Les petits commerces étaient tous fermés, aussi, nous nous sommes donc dirigés vers l’Église Notre Dame de l’Assomption avec son cimetière attenant.

Nous avons continué à arpenter la rue principale avec ses maisons à colombages rouges. Vous verrez que dans le lot, il y a une petite rebelle qui a décidé que, non, ses volets ne seront pas rouges mais bleu.

Nous aurions aimé pousser la visite avec une promenade jusqu’à la Chapelle Notre Dame de l’Aubépine, mais la nuit tombait déjà et nous n’étions pas équipés pour marcher dans la nuit. Je laisse tout de même l’information dans l’article au cas où quelqu’un serait intéressé.

La Bastide-Clairence, village d’arts

Situé à un peu plus de 40 kilomètres de Saint-Jean-de-Luz, La Bastide-Clairence est un village au calme mais plein de charme. Nous arrivons par la route principale directement sur la place où l’on trouve quelques cafés et des commerces de proximité. L’atmosphère est plutôt tranquille ce qui nous permet de visiter la ville à notre rythme.

Nous commençons par un passage à l’Église Notre-Dame-de-l’Assomption, classée monument historique, avec son cimetière-préau surprenant. Petite curiosité : la Chapelle de Notre-Dame-de-Clairence et son histoire atypique sont de l’autre côté de la route par rapport à l’église. En redescendant vers la place, nous faisons un arrêt à la boutique de la Fabrique de Macarons (qui sont en fait plus comme des rochers coco).

Nous nous sommes ensuite perdus dans quelques rues jusqu’au pont de la Bastide-Clairence avant de remonter vers le centre.

Notre avis sur les plus beaux villages basques

C’est un vrai plaisir de découvrir ces villages basques plus dans les terres. Nous vous conseillons de bien choisir votre moment pour les visiter. Il y a très souvent du monde à Saint-Jean-Pied-de-Port car il s’agit certainement de l’un des plus connus. En revanche, nous étions littéralement seuls dans les rues d’Ainhoa en fin de journée. En tout cas, si vous voulez découvrir l’architecture basque typique, nous vous conseillons vivement d’aller voir ou un plusieurs de ces villages !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
%d blogueurs aiment cette page :