France

Roadtrip en Corse #16 – visite d’Ajaccio et retour à la maison

Posté par Micaël Ribeiro 6 juin 2020 Aucun commentaire
visiter Ajaccio

Toutes les bonnes choses ont une fin, surtout les vacances. Ce sont les dernières heures de notre voyage en Corse que je vais vous raconter aujourd’hui. Notre dernière étape correspond à la ville d’Ajaccio pour pouvoir rejoindre l’aéroport qui s’y trouve. En quelques heures, voici ce que nous avons retenu de notre visite d’Ajaccio.

Visiter Ajaccio : marché, port et cœur de ville

Nous sommes un samedi matin et nous terminons de refaire nos valises pour la dernière fois. Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai toujours une attention particulière quand je range ma valise avant de prendre un avion retour. Déjà parce qu’il faut que tout rentre dedans mais aussi parce que ça signe vraiment la fin d’un voyage.

Une fois que tout est prêt, nous rendons les clés de notre chambre de l’hôtel La Parata et nous roulons en direction du centre d’Ajaccio. Comme nous sommes samedi, c’est le jour du marché. Aussi, nous abandonnons assez vite l’idée de trouver une place de stationnement gratuite et nous dirigeons vers l’un des parkings du centre-ville, celui de la Place de Gaulle. Cette dernière est bien remplie car il y avait, de mémoire, un rendez-vous des associations de la ville.

Place Ajaccio
Ajaccio promenade

Nous décidons d’aller en direction de la promenade de la ville qui longe la mer Méditerranée et qui est bordée de palmiers (on ne peut pas faire plus cliché que ça pour une ville estivale). Le moment est très agréable, l’atmosphère est animée sans que l’on ait cette impression d’étouffer comme dans une très grande ville.

promenade Ajaccio
Ajaccio

Nous retournons vers le centre ville pour aller en direction de la Cathédrale d’Ajaccio. Je l’avais mise sur ma liste des choses à visiter à Ajaccio : avec sa façade colorée, c’est là qu’a été baptisé Napoléon en 1771, rien que ça !

Eglise Ajaccio

Rapide passage par le marché pour nous imprégner une dernière fois des odeurs de la charcuterie et des fromages corses. D’ailleurs, si vous voyagez en Corse, n’hésitez pas à en rapporter en souvenir car c’est vraiment délicieux. Notre balade se termine près du Port là où, étonnamment, nous pouvons admirer de nombreux poissons dans l’eau toujours transparente.

Déjeuner atypique à La Brasserie L’Instant

Avant de partir, j’avais sélectionné un endroit où je voulais absolument manger : La Brasserie L’Instant.

Nous arrivons sur place et nous sommes face à une situation assez inhabituelle : la serveuse nous indique que le cuisinier a fait un burn out et que les équipes ont décidé de tout de même ouvrir le restaurant avec une carte réduite et un temps de service plus long. Nous sommes donc prévenus mais décidons de tenter le coup. Alors oui, nous avons attendu longtemps (environ 1h30) en terrasse mais la serveuse qui s’est occupé de nous était aux petits soins et s’est souvent excusé pour l’attente.

Nous avons opté pour deux salades : la mienne style pokébowl (saumon, avocat, tomates cerises, carottes, pommes et riz noir) et celle de Mademoiselle L. une salade césar. C’était vraiment bon et en généreuses portions. Notre estomac était content et c’est sur cette délicieuse note de fin que nous devons partir.

Note : notre voyage s’est déroulé en septembre 2018. La situation dans ce restaurant a certainement changé. En tout cas, il continue d’être parmi les meilleurs restaurants de Trip Advisor au moment de la rédaction de cet article.

Derniers préparatifs avant de rentrer

Avant d’aller en direction de l’aéroport, nous devons passer par la station service pour faire le plein de notre voiture de location. Mais surtout, nous devons passer l’aspirateur. En effet, avant de partir, nous avions trouvé énormément de commentaires disant que les compagnies de location de voiture avaient tendance à facturer des frais de ménage s’il y avait du sable dans le véhicule, des frais qui pouvaient aller jusqu’à 50€. Et si vous allez dans les plages corses, il est fort probable que quelques grains viennent se loger dans votre voiture.

Nous avons facilement trouvé une station service disposant d’un aspirateur, nous n’étions d’ailleurs pas les seuls à avoir cette idée. Avec quelques euros en poche, notre voiture est propre comme un sou neuf.

Nous reprenons la route, une dernière fois, pour aller à l’aéroport d’Ajaccio qui est vraiment très proche de la ville, quelques kilomètres à peine. Nous déposons notre voiture chez Hertz (pas de frais de ménage, ouf !) et nous dirigeons avec nos valises vers le terminal. Comme celui de Bastia, l’aéroport d’Ajaccio est très petit alors ne comptez pas trop sur lui pour acheter des souvenirs sur place. Notre vol est prévu à l’heure et c’est en fin d’après-midi que nous décollons pour revenir sur Paris, tristes de rentrer mais heureux de nos vacances.

Au final, si je devais sélectionner mes meilleurs souvenirs de ce roadtrip corse, je choisirai :

  • Saint Florent, une ville charmante et son accès à la très belle plage du Lotu
  • La plage de Ghisonaccia pour sa tranquillité, son sable fin et son eau transparente
  • la randonnée jusqu’au Lac Melo, une grande première pour nous mais un tel sentiment de satisfaction une fois arrivé au sommet
  • Bonifaccio, une ville à deux niveaux vraiment belle et dynamique.

En tout cas, l’Île de Beauté n’a clairement pas volé son nom. Si vous cherchez de beaux paysages, la Corse n’attend plus que vous !

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
%d blogueurs aiment cette page :