Advertisment

Jour #3 : notre dernier jour à San Francisco (Alamo Square et shopping)

De quelle manière est-ce que vous vous rendez compte que vous passez de vraies bonnes vacances ? En vous créant de bons souvenirs ? Parce que vous ressentez que vous vous amusez ? Moi, c’est au moment où je commence à m’attacher à un endroit. Et c’est exactement ce qui s’est passé avec San Francisco. En seulement deux jours, j’ai commencé à prendre mes marques et j’ai adoré découvrir la ville, que ce soit Union Square ou le Golden Gate.

Ce qui est frustrant avec un roadtrip, c’est cette impression de courir partout pour essayer de voir le plus de choses possibles mais de ne jamais être vraiment tranquille pour pouvoir se poser quelque part. Et là qu’on se sentait bien à San Francisco, c’est déjà notre dernière journée. Nous avions encore tellement de choses à voir…

Tenderloin, un quartier à éviter

Après un petit déjeuner toujours aussi copieux, nous décidons d’aller à Alamo Square, le quartier qui abrite les « Painted Ladies », sept maisons victoriennes très colorées. Pour aller plus vite, nous avons décidé d’y aller en bus, sauf que nous nous sommes confrontés à un léger problème : le réseau de transports de San Francisco est une véritable toile d’araignée. Entre les différentes lignes, les bus directs et ceux qui ne passent qu’à certaines heures, nous n’avons tout simplement rien compris malgré les explications des locaux. Aussi, nous nous sommes finalement armés de courage pour y aller à pied.

En partant du centre-ville et d’Union Square, nous avons traversé le quartier de Tenderloin. C’est assez difficile de retranscrire à quel point nous nous y sommes sentis mal à l’aise dans ces rues. Sur une énorme avenue, vous retrouvez toute la pauvreté de la ville, les sans-abris côtoient les dealers qui font ce qu’ils ont à faire très ouvertement. Autant vous dire que, malgré nos jambes fatiguées par la marche de la veille, nous avons tracé pour sortir de là le plus rapidement possible.

Mon conseil : si vous arrivez dans ce quartier, fuyez !

Alamo Square

Les Painted Ladies, les demoiselles victoriennes

Après une petite heure de marche, nous arrivons à Alamo Square. Ce quartier tient son nom du parc central qui domine une partie de la ville, celui-ci étant sur une colline. Les Painted Ladies sont bien là : sept maisons victoriennes aux couleurs chatoyantes qui contrastaient avec le ciel plutôt gris ce jour-là. Nous nous sommes posés quelques instants pour admirer l’endroit, un des rares moments où nous avons pris le temps de regarder calmement le paysage. Outre les Painted Ladies, le quartier est typiquement américain avec ces maisons mitoyennes dont l’entrée n’est séparé du trottoir que par quelques marches. On se croirait vraiment dans une série américaine.

Painted Ladies

Il est environ 13 heures quand nous reprenons la route. Notre dernière mission à San Francisco est d’aller au Golden Gate Park, soit à l’autre bout de la ville. Juste avant, nous en profitons pour déjeuner au Bean Bag Cafe, un petit restaurant qui sert des plats très variés: salades, sandwich, crêpes, galettes… Mademoiselle L. en profite pour découvrir les « home fries ». Ce ne sont pas tout à fait des frites maisons mais des pommes de terres mélangées avec des oignons et des épices. Et visiblement, ça piquait un peu trop à son goût… Heureusement que je lui ai donné ma salade.

Un peu de shopping pour la route !

En sortant du restaurant, la météo a soudainement changé, il a commencé à pleuvoir. C’est un petit coup au moral qui nous a découragé d’aller voir le Golden Gate Park et de le découvrir sous la pluie. Nous décidons alors de retourner dans le centre ville et de prendre le temps de faire les boutiques.

Cette fois-ci, nous nous forçons à prendre le bus, pas question de retraverser Tenderloin à pied, sauf qu’on descendra un poil trop tôt et qu’on finira quand même par y marcher un peu. Les bus MUNI (le réseau que nous avons emprunté) sont assez spéciaux. Le tarif d’un billet est de 2.25$ si ma mémoire est bonne. En montant dedans, vous devez mettre vos pièces dans l’appareil situé juste devant le conducteur qui vous donne un billet. Ne faites pas comme moi et ne mettez pas toutes vos pièces d’un coup sinon vous allez tout bloquer ! Pour signaler que vous descendez au prochain arrêt, vous devez tirer sur la corde qui longe les vitres. C’est vraiment différent de ce que nous connaissons en Île-de-France. Ah et il faut avoir l’appoint, le conducteur n’a pas de monnaie !

Notre séance Shopping nous fait découvrir le grand bâtiment Macy’s, l’équivalent des Galeries Lafayette ou de BHV. Nous avons visité le magasin pour femme sur Union Square. Celui pour homme se situe sur la rue juste derrière. Et à en juger par le regard émerveillé de Mademoiselle L., ça avait l’air de lui plaire.

Mon conseil : au sommet du Macy’s, vous avez le restaurant Cheesecake Factory qui vous accueille avec une très belle vue sur Union Square. Il est possible d’en profiter même sans commander quoi que ce soit, simplement en allant sur leur terrasse. A ne pas louper !

Union Square depuis Macy's

Direction ensuite Westfield San Francisco Center, un centre commercial comprenant un Bloomingdale’s ainsi que de nombreuses boutiques américaines dont American Eagle pour ne citer que celle-ci. L’architecture même du lieu mérite le coup d’œil même si vous n’avez pas envie de faire du shopping.

Dernier repas chez Lori’s Dinner

Enfin, pour notre dernier repas, nous avons décidé d’aller à Lori’s Dinner, un dinner typique au centre de San Francisco, ouvert 24 heures sur 24. Autant vous dire que si vous avez envie d’un burger à 3h du mat’, c’est possible ! Ce sera spaghetti aux boulettes de viande pour moi et un délicieux hot dog pour Mademoiselle L. Les prix sont un peu plus élevés que la plupart des autres endroits où nous mangerons par la suite mais cela reste correct. Les quantités sont toujours généreuses. N’oubliez pas le tip (pourboire) sinon vous allez passer pour un gros rapiat.

Et c’est déjà la fin de notre séjour à San Francisco. Le lendemain, nous allons récupérer notre voiture et prendre la route pour commencer pour de vrai le roadtrip en Californie !

Micaël Ribeiro
Micaël Ribeiro
Créateur et rédacteur du blog Mika's Happy Journey, je voyage depuis plus de 10 ans dans toute l'Europe et aux États-Unis et je partage ici mes expériences, mes adresses préférées et mes conseils.

Autres articles

Plus d'articles

Roadtrip ouest américain #6 : que faire entre Zion...

Après une journée incroyable passée dans le parc de Zion, il est temps de...

Roadtrip ouest américain #5 : notre coup de cœur...

https://www.youtube.com/watch?v=Bq9OOs8pchc Nouvelle étape dans notre roadtrip dans l'ouest américain ! Après une journée sous la...

Roadtrip ouest américain #4 : on visite Valley of...

https://www.youtube.com/watch?v=Bq9OOs8pchc Après deux jours entiers passés à Las Vegas, il est temps de partir en...

Visiter Tallinn à Noël : la pépite balte

Le mois dernier, je publiais mon article sur ma découverte d'Helsinki à Noël mais...

Visiter Helsinki à Noël : pour une atmosphère douce

Après avoir découvert Oslo et Stockholm à la période de Noël, il était évident...

Roadtrip ouest américain #3 : que voir à Las...

https://www.youtube.com/watch?v=Bq9OOs8pchc Après une journée passée sur la route entre Los Angeles et Las Vegas, nous...

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.