visiter oslo à noël

Visiter Oslo à Noël : 2 jours pour découvrir la ville

Je suis très content de pouvoir écrire ce nouvel épisode de « je visite une ville européenne pour Noël ». Malgré une situation sanitaire instable, j’ai tout de même eu la chance de partir découvrir un bout de Norvège. En effet, cette année, avec Mademoiselle L., nous sommes partis visiter Oslo pour Noël.

Découvrir les pays scandinaves nous faisait envie depuis un moment mais ces destinations sont souvent plus onéreuses que le reste de l’Europe. Mais cette année, c’était le bon moment et nous avions hâte de découvrir Oslo, et encore plus à la période de Noël. Voici ce que nous avons vu et apprécié de notre citytrip dans la capitale norvégienne.

Visiter Oslo à Noël : vol et arrivée dans la ville

Nous sommes partis le week-end précédent Noël en décembre 2021. Nous avons pris un vol un vendredi soir au départ de Charles de Gaulle pour arriver à Oslo Gardermoen qui est le principal aéroport de la ville (et aussi le plus proche de la capitale). Notre vol nous a fait arriver à 23 heures, il y a assez peu de monde à cette heure-ci.

Petit point coronavirus sur la Norvège, valable au moment de mon voyage : les vols touristiques à destination de la Norvège étaient autorisés en cas de schéma vaccinal complet. Au mois de décembre, la Norvège demandait aux voyageurs entrants dans le pays de se faire tester à l’arrivée. Plusieurs emplacements de test sont disposés dans l’aéroport mais comme nous sommes arrivés tard, le personnel de l’aéroport nous a donné des autotests à effectuer à nôtre hôtel.

Pour nous rendre dans le centre-ville, deux solutions sont à notre disposition :

  • soit prendre le Flytoget qui est un train à grande vitesse qui permet de rejoindre la gare centrale d’Oslo (en 19 minutes pour 204 nok par personne c’est-à-dire environ 20 €)
  • soit prendre le train classique NSB (R10, R11 ou L12) qui s’arrête plusieurs fois jusqu’à la gare centrale d’Oslo (en 23 minutes pour 110 nok par personne c’est-dire environ 10 €)

Nous avons opté pour la seconde solution : les trains sont propres, confortables et assez fréquents même à cette heure tardive. Nous sommes donc arrivés à Oslo S (qui est l’autre nom d’Oslo Central Station) et il ne nous restait plus qu’à marcher jusqu’à notre hôtel.

Niveau argent, la monnaie de la Norvège est la couronne norvégienne. Si vous avez lu mon article sur mes conseils quand je voyage à l’étranger, vous savez que je dispose d’une carte Revolut et d’une carte Aumax pour éviter d’avoir des frais quand je paie dans une monnaie étrangère. C’est la carte Aumax qui m’a servi tout au long de ce voyage. Elle a systématiquement été acceptée partout et je recevais en temps réel les notifications pour m’informer du montant en euros qui était prélevé.

Notre hôtel pour visiter Oslo à Noël

De la gare d’Oslo jusqu’à notre hôtel, nous n’avions qu’une dizaine de minutes de marche. C’était suffisant pour un premier constat : certaines rues de la ville ne sont pas très bien fréquentées à cette heure tardive (il est un peu plus de 0h00.) On aperçoit quelques jeunes qui zones, passablement alcoolisés et qui tentent d’embêter des jeunes femmes qui rentrent chez elles. Ce n’est pas l’image que nous nous faisions de la ville et cela nous a pas mal surpris.

Nous avons choisi le Anker Hotel pour notre séjour (il y a aussi une auberge de jeunesse juste à côté). Globalement, nous avons trouvé les prix des hôtels assez élevés dans la ville. L’Anker Hotel était un bon compromis : la chambre était très classique mais le lit confortable et le petit-déjeuner sous forme de buffet assez varié. Nous avons apprécié notre choix d’autant plus que cet hôtel est assez bien placé pour découvrir la ville. De plus, la réception était encore ouverte à notre heure d’arrivée ce qui était primordial pour nous.

Oslo : à la découverte du Parc Vigeland

Le lendemain matin, après un bon petit-déjeuner, nous partons à la découverte de la ville. Avant de s’émerveiller devant les décorations de Noël, notre premier objectif est d’aller jusqu’au Parc Vigeland. Sur notre planning, il s’agit de l’endroit le plus éloigné de notre hôtel, tout à l’ouest. Sur le trajet, nous apercevons Karl Johans Gate qui est l’artère principale de la ville et qui donne sur le Palais Royal d’Oslo. La garde est sur place et fait ses rondes tandis que quelques touristes viennent faire des photos. Le palais royal est entouré d’un parc qui doit être très sympa au printemps mais qui pour l’instant est en pleine hibernation.

Palais royal d'Oslo

Nous sortons du parc et traversons ce que l’on a appelé entre nous le quartier des ambassades et qui sur une carte correspond à Uranienborg. Il y a de belles maisons, de belles voitures, les gens promènent leur chien ou vont faire les courses… Le quartier est calme et la population semble plutôt aisée. Mademoiselle L. s’émerveille à chaque coin de rue sur la beauté des demeures. De mon côté, je constate que beaucoup de norvégiens ont fait le choix des voitures électriques. En conséquence, le trafic fait peut de bruit et d’ailleurs, je n’ai jamais vu autant de Tesla au kilomètre carré.

Nous arrivons après une heure de marche au Parc Vigeland (aussi connu sous le nom de Frognerparken). Cet endroit est l’une des principales attractions d’Oslo : il abrite 212 sculptures de Gustav Vigeland qui mettent en scène les émotions humaines. Présentes dans une partie du parc, le bouquet final est le monolithe qui regroupe 121 personnages enchevêtrés représentant le cycle de la vie.

Le parc est relativement calme même s’il y a pas mal de monde autour des statues. Nous apercevons aussi plusieurs lacs (dont la moitié sont gelés). D’ailleurs, bien que les températures soient positives (1°C hein, ne nous emballons pas), plusieurs passages glissants ont rendu notre progression difficile. Mais le spectacle en vaut la chandelle car les statues sont belles et on se perd volontiers à toutes les admirer.

Oslo à Noël : quartier Aker Brygge et le magnifique coucher de soleil

Nous repartons en direction du centre-ville et plus précisément en direction des eaux du fjord d’Oslo. J’avais noté sur ma todo list de passer par Aker Brygge. De prime abord, il s’agit simplement d’un endroit qui regroupe des magasins, des restaurants et des galeries d’art avec une architecture moderne. Mais pour Noël, Aker Brygge s’est habillé de ses plus belles lumières. Il est environ 15h mais le soleil commence doucement à se coucher. Nous prenons beaucoup de plaisir à marcher au bord de l’eau avec vue sur le fjord tout en profitant des décorations. Au dernier moment, nous retraversons tout Aker Brygge dans l’autre direction pour aller admirer le coucher du soleil, l’un des plus beaux que nous ayons vu depuis longtemps, avec des couleurs magnifiques.

Ambiance de Noël à Oslo avec Jul I Vinterland

La nuit est tombée, c’est donc le moment idéal pour profiter des lumières de Noël d’Oslo. Pour cela, rien de mieux que d’aller vers le marché de Noël qui anime la ville en ce mois de décembre. On le repère facilement avec sa grande roue visible depuis une bonne partie d’Oslo. Il porte le nom de Jul I Vinterland et on y retrouve pas mal de choses : la grande roue bien sûr mais aussi une patinoire, des animations, de quoi manger et quelques petites cabanes/boutiques. L’endroit est évidemment pas mal fréquenté mais l’ambiance est chaleureuse et on se laisse tenter par un petit hotdog pour grignoter.

Oslo et son food court : Mathallen

Pour diner, nous décidons d’aller dans un food court appelé Mathallen. Nous cherchions quelque chose qui nous rappellerait celui de Copenhague qui a malheureusement fermé. Dans les faits, ce n’est pas tout à fait la même chose. Mathallen est plus petit et le bâtiment qui l’abrite est plutôt moderne. Pandémie oblige, le nombre de stands ouverts était réduit et il y avait finalement assez peu de monde sur place.

Plusieurs petites boutiques proposent d’acheter de la nourriture, comme certaines spécialités à base de renne, d’élan ou de baleine. Dans les stands, les prix s’envolent assez rapidement mais l’avantage, c’est qu’on peut acheter des choses à plusieurs endroits pour goûter. Comme valeur sûre, nous prenons une pizza végétarienne que nous complétons dans un autre stand avec une sorte d’assiette composée autour du poulet. C’était ma fois fort bon et suffisamment consistant pour que nous n’ayons pas l’envie de compléter avec un dessert.

Mathallen Oslo

Une fois le ventre bien rempli, nous sommes rentrés à l’hôtel pour nous réchauffer et surtout nous reposer pour notre dernière journée à Oslo.

Visiter Oslo : balade dans Grünerløkka et près des belles maisons de la ville

Pour cette nouvelle journée, nous sommes accueillis par un magnifique soleil et un beau ciel bleu. Il ne fait que 2°C mais c’est déjà très bien que les températures ne soient pas négatives.

Nous avons une journée encore bien chargée devant nous. Après un bon petit-déjeuner, nous quittons notre hôtel pour partir à la découverte de Grünerløkka. Il s’agit d’un quartier branché avec pas mal de cafés, restaurants et autres friperies. En ce dimanche matin, les rues sont assez calmes mais les devantures des établissements invitent à la découverte.

Nous remontons vers deux rues absolument charmantes : Damstredet et Telthusbakken. Il s’agit de deux rues composées de maisons colorées traditionnelle norvégiennes. L’environnement très calme dénote avec le centre-ville pourtant assez proche. Les deux rues sont en pente et lors de notre passage, certains endroits étaient encore gelés ce qui nous valu quelques moments un peu périlleux pour ne pas finir par terre.

Rapide passage par la Cathédrale d’Oslo

Nous retournons vers le centre-ville et faisons enfin un arrêt par la Cathédrale d’Oslo après être passés plusieurs fois devant la veille. L’intérieur est assez différent des églises que l’on retrouve dans le sud de l’Europe. La cathédrale nous a paru très lumineuse et plus épurée au niveau des représentations religieuses.

Devant la cathédrale, un jardin de roses métalliques nous a intrigué mais aussi inspiré pour faire quelques photos.

Balade autour du magnifique Opera d’Oslo

Nous retraversons quelques rues commerçantes jusqu’à arriver à la place de la gare avec son grand tigre de bronze. Nous l’avions complètement loupé à notre arrivée car nous étions passés par l’autre sortie de la gare. Le tigre est emblématique de la ville puisqu’elle est surnommée « The Tiger City ».

Nous terminons notre voyage par l’endroit que je ne voulais absolument pas louper (le meilleur pour la fin comme on dit) : l’Opéra d’Oslo. Ce bâtiment à l’architecture moderne ne fait pas forcément l’unanimité mais c’est un endroit que j’ai beaucoup aimé. L’Opéra en lui même est beau (intérieur comme extérieur) mais c’est aussi un lieu qui permet d’avoir de belles vues sur la ville puisqu’il est possible d’aller sur le toit.

Deux montées se trouvent à chaque extrémité de l’Opéra mais il faut être précautionneux en hiver car les rampes sont bien glissantes (nous avons assisté à plusieurs chutes) tout comme le toit en lui-même. Mais il faut l’avouer, avoir une vue comme celle-ci sur Oslo, cela se mérite.

Nous avons finalement repris le train vers l’aéroport pour ensuite rentrer chez nous.

Notre avis : faut-il visiter Oslo à Noël ?

Ce week-end à Oslo a été génial. Je n’avais pas du tout cette image de la ville mais je n’ai pas été déçu. Pour Noël, je m’attendais à ce qu’il y ait encore plus de décorations mais peut-être que la pandémie a aussi influé sur les festivités de la ville. Oslo se parcourt sans problème à pied et on a traversé des quartiers très différents. Visiter la ville en 2 jours est vraiment trop court et il restait plusieurs endroits que nous voulions découvrir (Citadelle Akershus, presqu’île de Bygdoy, Akerselva…). Mais ce qui est sûr, c’est que la ville nous a donné très envie de découvrir le reste de la Norvège.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
%d blogueurs aiment cette page :