chateau de rosenborg copenhague

5 choses Ă  faire et Ă  voir Ă  Copenhague

Copenhague est une ville trĂšs agrĂ©able Ă  dĂ©couvrir pour un week-end improvisĂ© et ce Ă  n’importe quel moment de l’annĂ©e. Dans mon dernier article, je vous parlais de ces endroits magnifiquement dĂ©corĂ©s pendant la pĂ©riode de NoĂ«l et qui font, selon moi, partie des lieux Ă  dĂ©couvrir absolument. En complĂ©ment, voici 5 autres choses Ă  faire, Ă  visiter ou Ă  dĂ©guster pour dĂ©couvrir la capitale danoise.

Jardin botanique de Copenhague

Commençons par un peu de verdure avec un tour au jardin botanique de Copenhague. Il est en libre accĂšs, s’étend sur une dizaine d’hectares et dispose mĂȘme de serres qui Ă©taient fermĂ©es au moment de notre visite. Pour rappel, nous y sommes allĂ©s en plein mois de dĂ©cembre ce qui, je vous l’accorde, n’est pas le meilleur moment pour profiter d’une flore verdoyante. Toutefois, le spectacle des lacs gelĂ©s et de la nature au repos peut aussi vous intĂ©resser et vous pourrez mĂȘme au dĂ©tour d’un buisson croiser l’une des nombreuses statues anciennes qui font aussi partie du dĂ©cor.

Jardin botanique Copenhague
Jardin botanique Copenhague
Jardin botanique Copenhague

ChĂąteau de Rosenborg

SituĂ© juste Ă  cĂŽtĂ© du jardin botanique, le chĂąteau de Rosenborg a Ă©tĂ© la rĂ©sidence royale jusqu’en 1710. Aujourd’hui, il abrite une collection d’objets dont les joyaux de la couronne danoise.

chateau de rosenborg copenhague

Lors de notre visite, nous n’avons pas pris le temps de visiter l’intĂ©rieur du chĂąteau tout simplement parce qu’il allait fermer mais nous avons tout de mĂȘme pris le temps de nous balader dans les jardins.

chateau de rosenborg copenhague
chateau de rosenborg copenhague

En bonus, nous avons pu assister au retour de la garde accompagnĂ© d’une fanfare. LĂ  aussi, je vous recommande de prendre le temps d’aller au chĂąteau de Rosenborg, mĂȘme si c’est simplement pour admirer son architecture et profiter des jardins.

chateau de rosenborg copenhague
chateau de rosenborg copenhague

La SirĂšne de Copenhague

On ne peut pas visiter Copenhague sans aller faire un coucou Ă  la Petite SirĂšne, l’emblĂšme de la ville. SituĂ©e sur le port de Copenhague, un peu Ă  l’écart du centre-ville, il s’agit d’une statue en bronze qui reprĂ©sente un personnage du compte « La Petite SirĂšne Â» de Hans Christian Andersen.

Pour la petite histoire, sachez que cette mĂȘme statue n’est en fait pas l’originale. En effet, elle a Ă©tĂ© vandalisĂ©e de nombreuses fois et a perdu la tĂȘte (au sens littĂ©ral du terme) plusieurs fois Ă©galement. Heureusement, elle a toujours Ă©tĂ© restaurĂ©e

sirene copenhague

J’ai Ă©tĂ© Ă©tonnĂ© de sa petite taille et de sa proximitĂ© avec le rivage ce qui fait qu’il est possible de la toucher si vous savez sauter de pierre en pierre.

Christiania

Christiania est un quartier de Copenhague qui s’est proclamĂ© ville libre. Autrement dit, il ne dĂ©pend pas du Danemark et possĂšde mĂȘme sa propre monnaie (mĂȘme si la couronne danoise et dans une moindre mesure l’euro sont aussi acceptĂ©s), son propre drapeau et ses assemblĂ©es gĂ©nĂ©rales. CrĂ©Ă© en 1971, cette ville dans la ville compterait environ 1000 habitants et est trĂšs influencĂ©e par le mouvement hippie. D’ailleurs, la vente de cannabis se fait Ă  la vue de tous en pleine rue Ă  la maniĂšre d’un marchĂ©.

Il est formellement interdit d’y prendre des photos ce qui explique que vous n’en verrez pas ici mais je vous invite Ă  chercher sur Google pour voir Ă  quoi cela ressemble. Les quelques rues que nous avons visitĂ©es abritent des maisons trĂšs colorĂ©es, amĂ©liorĂ©es avec des matĂ©riaux de rĂ©cupĂ©ration.

Atypique est certainement le mot qui qualifie le mieux le quartier de Christiania. Pour l’expĂ©rience, je vous conseille de le visiter mĂȘme si je vous avoue ne pas m’ĂȘtre senti trĂšs Ă  l’aise lorsque la nuit tombait. Dans tous les cas, faites vous votre propre idĂ©e.

PapirĂžen

C’est l’un de mes coups de cƓur de cette visite de Copenhague : le marchĂ© de PapirĂžen. Il s’agit d’une ancienne usine de papier qui a Ă©tĂ© rĂ©habilitĂ©e en food court et l’expĂ©rience est gĂ©niale. SituĂ©e de l’autre cĂŽtĂ© du fleuve pas trĂšs loin de Nyhavn, PapirĂžen propose de dĂ©couvrir des cuisines trĂšs diffĂ©rentes dans une ambiance conviviale et dĂ©calĂ©e.

papiroen
Vue depuis Papiroen

Lorsque vous entrez dans le hangar, vous avez diffĂ©rents stands qui vendent toutes sortes de nourritures : française, italienne, asiatique
 et bien entendu quelques spĂ©cialitĂ©s danoises. Nous avons justement choisi de dĂ©couvrir les hot-dogs de Copenhague et je peux vous dire qu’ils sont dĂ©licieux.

hot dog papiroen

Achetez vos plats puis asseyez-vous oĂč vous le souhaitez. C’est pratique puisque si vous ĂȘtes Ă  plusieurs, chacun peut aller chercher ce qu’il veut mais vous pouvez manger ensemble. HonnĂȘtement, j’avais envie de tout goĂ»ter. Ah, et sachez que tous les stands n’acceptent pas la carte de crĂ©dit. C’est comme ça que je suis passĂ© Ă  cĂŽtĂ© de cheesecakes qui avaient l’air dĂ©licieux
 🙁

papiroen

J’espĂšre que ces quelques idĂ©es de visites et de dĂ©couvertes Ă  Copenhague pourront vous plaire. Il y a, Ă©videmment, plein d’autres choses Ă  faire mais je me suis concentrĂ© sur l’essentiel et cela vous occupera certainement une bonne journĂ©e. N’hĂ©sitez pas Ă  partager vos impressions avec moi dans les commentaires.

Micaël Ribeiro

CrĂ©ateur et rĂ©dacteur du blog Mika's Happy Journey, je voyage depuis plus de 10 ans dans toute l'Europe et aux États-Unis et je partage ici mes expĂ©riences, mes adresses prĂ©fĂ©rĂ©es et mes conseils.

View stories

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d