Allemagne

2 jours pour découvrir Munich !

Posté par Micaël Ribeiro 7 décembre 2019 Aucun commentaire
Hotel de ville de Munich

2019 a été une bonne année pour pouvoir profiter des ponts de novembre sans avoir besoin de poser des congés. Le pont du 11 novembre a été l’occasion pour Mademoiselle L. et moi de partir découvrir Munich ! Jusque là, nous n’avions qu’un bref passage en Allemagne à notre actif : une matinée passée à Aix-La-Chapelle qui nous avait laissé sur notre faim. Cette fois-ci, c’est Munich qui a attiré notre attention (et plus spécialement la mienne) et je vous propose, dans les prochaines lignes, de découvrir ce que nous avons fait pendant ces deux jours à Munich.

Avion, transports : bienvenue à Munich !

3h45 : le réveil sonne et ça pique ! Notre avion décolle à 6h10 et nous arrivons à l’aéroport Paris Charles de Gaulle pas très bien réveillés. Nous nous endormons sans mal dans l’avion et, pour la première fois, c’est le moment où l’avion touche le sol à Munich qui nous réveille. Pour info, le vol n’aura duré qu’une heure trente cinq.

Une fois sur place, nous traversons le terminal 2 en direction du train qui nous conduira au centre-ville de Munich. Je m’étais pas mal renseigné sur le fonctionnement des transports à Munich et j’avoue avoir eu du mal à tout comprendre du premier coup. Ce que j’ai retenu, c’est que la zone de Munich est divisée en 4 zones principales qui sont elles-mêmes divisées en 4 autres zones pour un total de 16 zones. L’aéroport de Munich est situées dans les zones les plus éloignées du centre-ville. Heureusement, il existe un billet qui, pour 13€ par personne permet de faire le trajet depuis l’aéroport jusqu’au centre-ville puis d’avoir en plus les transports illimités jusqu’à 6h le lendemain. C’est surtout rentable si, comme nous, vous arrivez tôt. Le ticket peut s’acheter aux bornes directement sur le quai et il n’est pas nécessaire de le composter. Deux lignes de S-Bahn (le RER local) partent de l’aéroport jusqu’au centre-ville : le S1 et le S8. Préférez le S8 qui est plus direct jusqu’aux arrêts du centre. Et contrairement à notre RER parisien, le S-Bahn est propre et confortable !

Pour info, le trajet aéroport – centre-ville seul coûte 11,60€ par personne (sans l’option transports illimités jusqu’au lendemain).

Marienplatz et le quartier du centre

Nous descendons du métro à la sortie qui dessert Marienplatz (place Sainte-Marie). Il est à peine 9h et la place est endormie. Il faut dire que tous les commerces autour n’ouvrent qu’à 10 heures ce qui explique le manque d’animation. Nous faisons le tour dans quelques rues et revenons sur Marienplatz pour découvrir qu’elle s’est bien remplie.

Hotel de ville de Munich
Eglise Munich

Marienplatz est la principale place de Munich. On y trouve l’hôtel de ville, célèbre pour sa tour et son carillon avec ses personnages qui s’animent à certaines heures. Nous avons pu admirer le petit spectacle sur les coups de 11 heures. La place était littéralement bondée. Dans l’après-midi, nous sommes montés au sommet de l’hôtel de ville (4 euros par personne) pour admirer la ville d’en haut. La vue est dégagée et permet d’admirer tous les alentours.

découvrir Munich
découvrir Munich
visiter Munich

Nous sommes allés du côté du marché des victuailles, très animé puis sommes revenus dans le centre pour profiter des boutiques pour nous réchauffer un peu. Il y a plein de galeries commerciales qui, en les traversant, permettent de passer d’une rue à une autre sans devoir faire le tour.

Nous nous sommes également arrêtés un peu devant l’Eglise des Théatins : sa couleur chaude dénote avec le reste de la ville. En effet, dès qu’on quitte le centre, les bâtiments m’ont paru froids à l’image de certains locaux qui ne nous ont pas très bien accueillis. C’est assez rare pour être souligné mais nous n’avons pas eu affaire aux munichois les plus chaleureux.

Eglise Munich

l’Englischer Garten : perle de verdure au cœur de Munich

Le deuxième jour, nous avions prévu de passer notre journée à nous balader dans ce parc de 375 hectares : l’Englischer Garten (jardin anglais en français). Le parc est immense et il nous a été impossible de tout visiter (c’est qu’on avait un avion à prendre pour rentrer…)

Je retiens qu’il est possible de faire du surf en plein cœur de Munich sur l’un des ruisseaux qui traversent le parc. Nous nous sommes aussi rendus au niveau de la Tour Chinoise, grande pagode en bois de 25 mètres de hauteur, et qui avec ses 7000 places assises est particulièrement recherchée dès que le soleil se montre pour sa convivialité. Pour nous, ce sera ciel gris et température proche des 0°C mais quelques courageux sont quand même là en train de manger un bout.

Surfer à Munich
Englischer Garten Munich

Il y a tellement d’autres choses à voir (comme des écureuils) qu’on peut facilement y passer la journée. Mais le temps nous manque et nous devons déjà rentrer.

Parc Munich
Tour chinoise de Munich
lac Munich

Où dormir à Munich ?

En cherchant, j’ai trouvé plusieurs hôtels qui affichaient des tarifs intéressants. Au final, j’ai choisi le BOLD Hotel Zentrum qui, était mieux en photos qu’en vrai. La chambre que nous avions était assez froide, tant au niveau de la décoration que de la température de la pièce. Heureusement, la literie était confortable et la salle de bain, bien que petite, était très propre. L’accueil est situé sur la rue mais notre chambre était derrière une cour ce qui fait que nous n’avons pas été dérangés par le bruit. Ah et dans cet hôtel, les gens de la réception était sympas, enfin !

Où manger à Munich ?

J’ai une seule adresse à vous recommander et elle convient plutôt pour le petit déjeuner ou le déjeuner : Wagners – Juicery & Healthy Food. Au programme, des jus, des salades, des bowls, des pâtisseries… Tout à l’air frais et fais maison pour des tarifs très raisonnables. Et là aussi, les gens sont sympas !

Wagners Juice & Healthy Food Munich

Au final, je garde de bons souvenirs de Munich même si ce n’est pas un énorme coup de cœur. Il y a beaucoup d’autres choses à voir dans la ville comme la parc olympique ou le château de Nymphenburg mais je compte bien y retourner un jour pour découvrir la partie plus montagneuse de la Bavière qui a l’air magnifique.

Vous en voulez encore ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
%d blogueurs aiment cette page :